Quel équipement pour faire son Kombucha ?

Quel équipement pour faire son Kombucha ?

Bocal, accessoires, matériel... vous saurez tout !
Publié par Florent
Article mis à jour le 14 juillet 2022
Il n’y a pas que la qualité des ingrédients qui compte dans le Kombucha ! Utiliser un équipement adéquat pour la fermentation est tout aussi important. Dans cet article, nous listons tous les équipements (parfois indispensables, parfois utiles) pour se lancer dans la préparation du Kombucha. Pensez qu’il peut être intéressant de se procurer un équipement réservé au Kombucha, pour des questions d’hygiène. C’est parti !

Quel récipient pour mon Kombucha ?

Quel récipient pour mon Kombucha ?

SCOBY recherche appartement ou maison !

Le matériau : nous vous recommandons d’aller au plus simple en utilisant un récipient ou bocal en verre. Les récipients en porcelaine, céramique ou acier inoxydable (inox de bonne qualité) pourront aussi très bien convenir. En revanche, nous ne recommandons pas l’utilisation de récipients en plastique, cuivre, fonte ou aluminium. Le Kombucha est une boisson plutôt acide dont le pouvoir corrosif pourra avoir un impact négatif sur de tels matériaux.

Petite précision : nous vous conseillons aussi d’utiliser un verre complètement clair/transparent. Cela vous permettra de plus facilement examiner la santé de votre Kombucha et au passage d’admirer la magie de la fermentation.

Attention, les récipients en verre colorés ou teintés contiennent parfois du plomb. L’acidité du Kombucha sera susceptible de corroder le récipient et vous pourrez alors retrouver des traces de ce métal toxique dans votre boisson. À forte dose, le risque pour la santé est réel. Oubliez donc le joli récipient vert en forme de cactus ! 🌵

La forme : la forme du récipient est importante pour la fermentation. Une grande ouverture permettra une oxygénation optimale (au plus grand bonheur de votre SCOBY qui lui-aussi a besoin d’oxygène pour survivre). Nous vous conseillons donc d’éviter les récipients avec une ouverture très étroite comme les bonbonnes de type dame-jeanne.

La taille : il n’y a pas vraiment de limite ! Les brasseurs professionnels fermentent parfois dans des cuves de fermentation de plusieurs centaines de litres. Nous vous conseillons donc d’adapter la taille du récipient à votre consommation. Si vous buvez 3 litres de Kombucha par semaine, alors un récipient de 5 litres conviendra parfaitement ! Tout comme un récipient de 1 litre suffira si un petit verre de Kombucha 2 à 3 fois par semaine vous suffit 😊

Le petit + : vous l’aurez deviné, c’est le robinet ! Communément appelés distributeurs à boisson, le robinet présent sur ces récipients peut être pratique mais n’est en rien vital. Un robinet vous permettra notamment de gagner un peu de temps lors de la récolte et vous évitera quelques manipulations de temps à autre. C’est un petit gain de temps et un confort appréciable pour certains ! Malheureusement, il est encore difficile de trouver des robinets de très bonne qualité. Un robinet de mauvaise qualité se repère facilement : recouvert d’une couche de peinture ou autre, présence de colle dans l’assemblage, difficile à retirer lors du nettoyage, débit moyen…

Retrouvez notre sélection de récipients parfaitement adaptés à la fermentation sur la boutique en ligne.

Et le couvercle alors ? Il est inutile de se concentrer sur le couvercle de votre futur bocal. À moins que vous ne prévoyez d’autres utilisations dans le futur, votre récipient à Kombucha sera toujours recouvert d’un tissu respirant lors de la fermentation. Le couvercle ira donc directement se la couler douce dans le placard !

Casserole, faitout ou bouilloire

La première étape de la préparation du Kombucha consiste à préparer un thé sucré. Il nous faut donc un ustensile de cuisine capable de faire bouillir votre eau puis infuser votre thé.

Pour cela, une bouilloire et/ou une casserole feront parfaitement l’affaire. Le matériau n’est pas important car il ne s’agit pas du récipient dans lequel votre Kombucha fermentera. Aucun risque donc de corroder l’ustensile.

En ce qui concerne l’infusion du thé, il est préférable d’utiliser un ustensile de taille adéquate (afin que l’ensemble du thé soit bien immergé) et muni d’un couvercle (meilleure infusion). Avant de réaliser un délicieux Kombucha, il faut penser à réussir son thé !

Nous vous recommandons aussi d’utiliser un ustensile parfaitement propre qui ne laissera pas de résidus dans votre thé sucré. Selon la nature des résidus, un risque de contamination est possible et votre fermentation pourra échouer.

Si vous le souhaitez, vous pouvez même réserver une casserole à la préparation du Kombucha. Ainsi, vous limiterez le risque de contamination (qui reste très faible si l’on suit bien la recette et les quantités préconisées).

Un accessoire pour infuser votre thé

Un accessoire pour infuser votre thé

Quel mélange faire ?

Pour ceux qui décident comme nous d’utiliser du thé en vrac, il peut être judicieux d’utiliser du matériel réutilisable comme des sachets de thé en coton, une boule à thé ou autre filtre à thé.

Texte [1]

Les sachets de thé réutilisables deviendront bruns avec le temps. Aucun problème, il s’agit simplement de la coloration liée aux tanins du thé.

Même si quelques résidus de thé ne sont pas dangereux pour votre SCOBY, il est préférable d’utiliser un équipement qui filtrera parfaitement pour les éviter. Veillez aussi à ce que le filtre à thé ou le sachet soit suffisamment large pour garantir une infusion optimale.

Nous commercialisons sur la boutique en ligne des sachets à thé réutilisables (en textile biologique) qui nous apportent entière satisfaction !

Une cuillère pour diluer le sucre

Une fois que votre thé est infusé, il faudra diluer le sucre à l’aide d’une cuillère. Le matériau importe peu (métal, bois, plastique…). Il peut être judicieux de se procurer une cuillère réservée pour le Kombucha et ainsi éviter d’ajouter des résidus de bois, d’aliments ou autres dans votre thé sucré.

Tant que cette cuillère est propre et vous permet de bien remuer jusqu’au fond afin que le sucre soit entièrement dilué dans votre thé, alors tout est bon !

Un tissu respirant

Un tissu respirant pour le Kombucha

Le tissu ne doit pas être trop épais

Le tissu doit permettre une aération suffisante (facteur déterminant pour une fermentation réussie) tout en évitant une possible contamination par la poussière, les petits insectes ou autres malvenus.

Un tissu en coton fin permettra en général une bonne aération et des trous suffisamment petits pour éviter toute contamination.

Nous commercialisons sur la boutique en ligne un tissu en coton bio (bien respirant) idéal pour la fermentation. Tout blanc, tout beau !

Un thermomètre

S’il est facile d’infuser du thé à la bonne température, il est plus difficile de jauger la température de la boisson à l’œil nu au moment d’y insérer votre SCOBY. Il est toujours possible de l’estimer avec un doigt propre, mais rien ne vaut un bon thermomètre. Avec un thermomètre, vous vous assurez d’insérer votre SCOBY dans une préparation à la bonne température.

Il est aussi possible de coller une bandelette à température sur vos bocaux en verre pour estimer la température de votre boisson et vous assurer que les bonnes conditions de fermentation soient réunies.

Nous commercialisons sur la boutique en ligne un thermomètre durable, efficace et abordable.

Pour mesurer le pH et le sucre

Si vous vous prenez au jeu et décidez d’aller plus loin, notamment en mesurant le pH et la teneur en sucre de votre Kombucha, c’est tout à fait possible ! Pour le pH, nous vous recommandons d’utiliser un pH-mètre (plus précis que les bandelettes à pH) qu’il faudra veiller à bien calibrer avant chaque utilisation puis bien nettoyer.

En ce qui concerne la teneur en sucre, rien de tel qu’un bon réfractomètre (plus facile d’utilisation qu’un hydromètre).

Avec de tels outils, vous serez en mesure de mieux observer les effets de la fermentation et de mettre votre Kombucha en bouteille au meilleur moment. Mais cela est loin d’être indispensable.

Un entonnoir et un filtre

Au moment de mettre votre Kombucha en bouteille, un entonnoir en plastique ou inox pourra toujours servir. Si les levures vous dérangent (les petits filaments bruns qui se baladent dans votre préparation), vous pourrez aussi utiliser un filtre dans l’entonnoir à ce moment-là.

Sachez tout-de-même qu’il est totalement sain d’avaler les levures. Elles sont aussi très utiles une fois en bouteille puisqu’elles permettent de prolonger la fermentation pendant quelques jours avant de mettre votre bouteille au réfrigérateur. Vous aurez ainsi une boisson un peu plus fermentée et pétillante et un peu moins sucrée.

Nous commercialisons sur la boutique en ligne un entonnoir avec tamis amovible intégré.

Quelle(s) bouteille(s) pour mon Kombucha ?

Quelques bouteilles pour le Kombucha

C’est toujours mieux dans une belle bouteille !

Nous vous recommandons d’utiliser des bouteilles en verre de bonne qualité. Le Kombucha est une boisson vivante et pétillante. En cas d’accumulation trop importante de dioxyde de carbone dans votre bouteille (le fameux CO₂), les bouteilles les plus fragiles pourront se fissurer voir exploser. Un risque d’accident est donc bien réel si vous manipulez une mauvaise bouteille au moment de l’explosion. Et cela est encore plus vrai si vous lisez notre article sur le pétillant et devenez un as de la bulle !

Jetez donc un œil à vos bouteilles, si celles-ci sont plutôt lourdes alors elles seront sans doute assez solides. À l’inverse, une bouteille très légère pourra ne pas résister à un excès de CO₂.

Attention, les bouteilles au format carré/rectangle résistent moins bien à la pression que les bouteilles rondes classiques. Et oui Jamy !

En ce qui concerne le bouchon, il faudra juste éviter les bouchons en métaux qui pourront, au contact du Kombucha, se corroder. Les bouchons en plastique ainsi que les bouchons à fermeture mécanique en porcelaine conviendront parfaitement.

De plus, les bouchons à fermeture mécanique rendent les bouteilles plus hermétiques ce qui est conseillé si l’on souhaite obtenir un Kombucha plus pétillant !

Enfin, s’il est toujours agréable d’observer les différentes teintes que peut prendre le Kombucha à travers une bouteille claire, il est tout à fait possible d’utiliser une bouteille teintée.

Conclusion

Comme vous avez pu le voir, la préparation du Kombucha ne demande pas une refonte complète de votre cuisine et de votre équipement ! Il suffit de se concentrer sur le matériel le plus important (le récipient/bocal, l’accessoire pour infuser le thé, le tissu respirant ainsi que les bouteilles) et pour le reste, faire au mieux 😊

Si vous le souhaitez, vous pourrez aller plus loin encore et devenir un véritable apprenti brasseur en vous procurant du matériel dédié à la fermentation et quelques outils comme un pH-mètre ou un réfractomètre. Mais encore une fois, cela n’est pas nécessaire pour préparer de délicieuses cuvées de Kombucha (heureusement !).

Notes et références :

1. Source APA avec lien en https://le-kombucha.fr/kombucha-cest-quoi/

N’hésitez pas à vous inscrire pour suivre toute notre actualité ! Nouveaux articles, idées de recettes, nouvel arrivage de produits sur la boutique ou promos du moment, vous ne louperez rien 😊

PS : Nous aussi on déteste le spam, vous recevrez un mail de temps en temps, quand on a vraiment quelque chose à dire ! 😇

Un commentaire ? Rejoignez la discussion !

Illustration pour rejoindre la discussion

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aperçu panier
Votre panier est vide pour le moment 🧐
Poursuivre la visite
0